Depuis la hausse des taux d’intérêt, la courbe des prix s’est inversée à Bordeaux, marquant la fin d’une période de boom. En effet, entre mars 2018 et août 2022, les prix ont bondi de +12,4%¹. Au 1er mai 2024, ils se positionnent sous la barre des 5 000 €, tous biens confondus². Cette baisse apporte une véritable bouffée d’oxygène aux acquéreurs rêvant de s’installer à Bordeaux.

Bordeaux : baisse historique des prix de l’immobilier en 2023

2023 aura été une année noire pour les prix de l’immobilier à Bordeaux. En fait, ils ont vécu une baisse record de 7,4%, soit la plus forte baisse parmi les 11 plus grandes villes de France¹. À titre de comparaison, la baisse moyenne à l’échelle nationale était de -1,5 % sur la même période¹.

Retrouvez le détail de l’évolution des prix de l’immobilier sur 1 mois à 10 ans à Bordeaux².

1 mois 3 mois 1 an 2 ans 5 ans 10 ans
Appartement + 0,6 % + 0,7 % – 5,7 % – 8,3 % – 0,3 % + 42,7 %
Maison +0,7 % – 2,8 % – 2,1 % – 4,5 % + 8,7 % + 54,9 %

Cette correction des prix est particulièrement notable pour les appartements. Le prix moyen du mètre carré s’élève à 4 418 € au 1er mai 2024, contre 4 166 € un an plus tôt (-5,7%)². Pour les maisons, la baisse est moins importante, avec un prix moyen de 5 273 € contre 5 162 € en mai 2023 (-2,1 %)².

Même si les prix de l’immobilier ont baissé à Bordeaux, ils restent élevés par rapport à ceux des autres grandes villes françaises. Par exemple, le prix moyen du m² à Strasbourg est de 3 718 € pour les appartements, 3 405 € pour les maisons³. A Lille, il atteint 3 549 € pour les appartements, 3 164 € pour les maisons⁴.

Bon à savoir : Quelques chiffres sur le patrimoine immobilier bordelais⁵

  • La ville compte 5,2% de résidences secondaires et 7,5% de logements vacants, sur un total de 163 660 logements.
  • 21,3% des biens sont des maisons, de 4,7 pièces en moyenne, 78,2% sont des appartements, de 2,5 pièces en moyenne.
  • 32,1% des Bordelais sont propriétaires de leur logement, 66% louent, 1,8% séjournent gratuitement.

Ralentissement du marché immobilier bordelais : les délais de vente s’allongent

Le marché immobilier bordelais connaît une ralentissement depuis 2023. Depuis le 1er mars 2024, il faut désormais, en moyenne, 85 jours pour vendre une propriété, contre 66 jours il y a un an¹. Cette tendance s’observe également au niveau national. La durée moyenne des soldes dans les onze plus grandes villes françaises est passée de 59 à 77 jours sur la même période¹.

Plusieurs facteurs expliquent le ralentissement du marché. Là hausse des taux d’intérêt (de 2,35 à 4,21 % entre décembre 2022 et décembre 2023⁶) et le contexte économique incertain ralenti la demande des acheteurs. Par ailleurs, les prix de l’immobilier à Bordeaux ont continué de baisser début 2024, rendant vendeurs plus prudents.

Ce ralentissement du marché s’accompagne d’un tendance à la négociation¹. Les vendeurs souhaitant vendre rapidement doivent désormais être plus disposés à baisser leur prix.

Vous vendez votre propriété ?Vous vendez votre propriété ?

Vous vendez votre propriété ?

Estimez votre bien gratuit en 2 minutes

Bordeaux : aperçu des prix de l’immobilier par quartier

Les quartiers les plus chers se situent dans le centre historique de la ville, comme :

  • Hôtel de Ville / Quinconces : 5 534 €/m² au 1er mai 2024. Au bord de la Garonne, ce quartier abrite la plus grande place de France, d’une superficie de 12 hectares.
  • Saint-Seurin / Fondaudège : 5 270 €/m². Il abrite notamment le Jardin Public de Bordeaux, mais aussi les ruines du Palais Gallien. L’ambiance est plutôt calme et résidentielle.
  • Les Chartrons / Grand-Parc : 5 058 €/m², situé entre Quinconces et le Jardin Public, au nord du centre historique. Ce quartier, très bien desservi par les transports en commun, est parfait pour vivre à Bordeaux sans voiture.

Au sein du quartier de l’Hôtel de Ville, le rue Voltaire est le plus cher avec un prix moyen de 6 564 €/m². Autres rues de ce quartier Triangle d’Orcomme le rue Mably (6 531 €/m²) et le rue Jean-Jacques Rousseau (6 402 €/m²)², ont également des prix très élevés.

A l’inverse, le Quartier Bacalan est le le plus abordable de Bordeaux avec un prix moyen de 3 858 €/m² au 1er mai 2024². Ce quartier en plein essor séduit par son dynamisme, ses nombreux espaces verts, son cadre de vie agréable.

En voici d’autres quartiers accessibles à Bordeaux :

  • Létonat-Monséjour : 4 031 €/m²⁷, un quartier réputé pour son paysage urbain et son ambiance animée.
  • La Bastide : 4 227 €/m², connue pour son magnifique jardin botanique et son tout nouvel écoquartier Darwin.
  • Gare Saint-Jean : 4 226 €/m². Ce quartier très vivant est au centre du projet « Bordeaux-Euratlantique ». Il prévoit notamment la création d’un centre d’affaires et de nouveaux quartiers, capables d’accueillir 30 000 salariés et 50 000 habitants⁸.

2024 s’annonce comme une année de transition pour le marché immobilier bordelais. Après plusieurs années de fortes hausses, les prix devraient se stabiliser, voire baisser légèrement selon Meilleurs Agents¹. Les vendeurs doivent tenir compte de cette tendance s’ils souhaitent vendre rapidement. Pour les acheteurs, ce retournement du marché représente une belle opportunité. Ils peuvent espérer acheter un bien immobilier à Bordeaux à moindre prix.

Les 3 points clés à retenir :

  • Les prix de l’immobilier ont fortement baissé à Bordeaux en 2023. Au 2ème trimestre 2024, ils semblent se stabiliser sous la barre des 5 000 €.
  • Cette baisse offre des opportunités aux acheteurs, qui peuvent négocier des prix plus avantageux.
  • Cependant, le ralentissement du marché allonge les délais de vente, incitant les vendeurs à être réalistes quant à la valorisation de leur bien.
Un projet immobilier ?Un projet immobilier ?

Un projet immobilier ?

Bénéficiez de l’accompagnement d’un conseiller* eux près de toi

¹

²

³

⁷. district_lestonat-monsejour-170493897/

Découvrez nos biens à vendre à Bordeaux



Medical center

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *